Innovation et numérisation pour la croissance des entités financières

 

Rencontre avec Sabine BROUN, Benelux Manager chez TechRules

 

1. Quelles ont été les grandes évolutions de votre groupe au cours des 12 derniers mois ?

 

D’une part, nous nous sommes concentrés sur les demandes des clients, surtout en Europe, où les réglementations liées à Mifid II ont joué un rôle prédominant. L’ampleur de certains change- ments et adaptations a monopolisé une certaine partie de nos ressources. D’autre part, nous avons déployé d’importants efforts pour adapter nos solutions à une expérience d’utilisateur innovante grâce aux dernières technologies. TechRules est en effet particulièrement reconnue pour être flexible et innovatrice. Notre regard se porte désormais sur les tendances grandissantes dans notre secteur en termes d’APIfication, c’est- à-dire l’utilisation d’API («Application Programming Interfaces»). Ces API permettent à des programmes applicatifs d’interagir et de partager des données.

 

L’écosystème des API propose une inter-connectivité accrue, ce qui nous permettra d’aller plus vite, plus loin et de contribuer à l’évolution de notre société. Nous travaillons également sur les PaaS («Platform as a Service») dont seront équipés nos nouveaux clients. Là se trouve, selon nous, l’ave- nir de notre métier. Par ailleurs, nous estimons qu’il est essentiel d’accroître le volume d’informations présentées sur l’interface de l’utilisateur final, qui demande à recevoir à tout moment toujours davantage d’informations tenues à jour, quel que soit l’endroit où il se trouve.

 

2. Comment les fournisseurs de technologie réagissent-ils face aux nouvelles évolutions du marché ?

 

Les fournisseurs de technologie tentent de proposer à leurs clients des solutions qui leur permettent de se conformer aux nouvelles réglementations tout en apportant une valeur réelle à leurs investissements avec une expérience utilisateur simple et facile à maintenir pour l’entité financière. Ils doivent répondre à ces besoins d’une manière agile, rapide et flexible. Les techniques Lean, Agile et Scrum sont dès lors couramment utilisées pour répondre à ces besoins. En outre, pour que toutes ces stratégies aient du sens, nous devons donner les moyens au personnel et former les utilisateurs finaux à la pra- tique de ces solutions.

 

3. Quel est actuellement l’impact du numérique sur les marchés financiers ?

 

L’impact est grand à divers niveaux et dans toute la chaîne de valeurs. Comme je le disais, les utilisateurs finaux se retrouvent impactés et demandent des outils toujours plus sophistiqués, ce qui implique que les entités financières et leurs fournisseurs doivent être en mesure de leur proposer ces outils et de former le personnel tout en s’appuyant en parallèle sur un département informatique et une numérisation solides. Dans le même ordre d’idées, les produits financiers doivent s’adapter pour être présentés sur nos plateformes de manière quotidienne. Tout cela se traduira par un marché plus agile et dynamique où les décisions se prendront plus rapidement. La Belgique et le Luxembourg ont déjà rationalisé leurs réseaux, mais conservent tous deux un nombre encore relativement élevé d’agences bancaires par habitant si l’on compare, par exemple, aux pays nordiques où environ 90% des clients utilisent les services en ligne. L’évolution du numérique est bel et bien en route et les banques en tiennent compte et s’adap- tent chacune à leur rythme.

 

4. Quelle influence les Fintechs ont-elles sur les marchés financiers ?

 

Je crois que les Fintechs sont des moteurs, tout comme les modifications apportées aux législations, du grand changement qui est en train de se produire. Elles prennent des risques et proposent des solutions innovantes et signent des partenariats avec des entités financières afin que ces dernières puissent se consacrer à leurs métiers de base pen- dant que les Fintech innovent.

 

aefi-juin-002

 

5. Quelles solutions proposez-vous pour répondre aux nouvelles réglementations financières ?

 

Nos solutions se conforment aux règles les plus strictes et les plus avancées de chaque pays, mais nous devons bien sûr les adapter et les personnaliser en fonction des interprétations que font les entités concernées des différentes lois. Ces solutions sont robustes et en mesure de proposer à chaque entité ce dont elle a besoin, y compris via des API si nécessaire, pour acheminer vers les interfaces clients de chaque segment de clientèle les informations nécessaires. Nos solutions proposent une transparence majeure à tous les niveaux.

 

6. Comment le métier des banques privées a-t-il évolué ces dernières années ?

 

Je pense qu’elles se sont professionnalisées tout en étant capables de distribuer des produits plus ciblés pour différents types de clients. En outre, bon nombre de clients des banques privées exigent à présent de voir leurs positions et leurs investissements en ligne à tout moment sur divers dispositifs, tablettes, mobiles et ordinateurs, ce qui a poussé les banques privées à se moderniser et a permis aux clients d’acquérir une plus grande culture financière. La relation entre le conseiller et le client change dès lors, et le conseiller doit inscrire ses conseils, avant toute indication de choix d’actif, dans une stratégie plus vaste qui tient compte du patrimoine complet, des objectifs précis et des connaissances et de l’expérience de son client. La qualité du service ne peut qu’être plus grande.

 

7. Les banques privées sont-elles stratégiques pour votre société ?

 

Oui, pour TechRules, il s’agit de l’un des segments de clientèle les plus importants, non seulement pour le volume qu’elles génèrent mais aussi parce qu’elles sont capables de faire glisser l’innovation vers d’autres départements de la banque. Elles sont exigeantes en termes de solutions qu’elles souhaitent proposer à leurs clients et cette exigence nous fait croître.

 

8. Quels sont les principaux objectifs de TechRules pour 2018-2019 ?

 

Nous sommes au mois de juin et nous pouvons déjà dire que nous connaissons une croissance majeure au niveau international. Nous souhaitons consolider et croître au sein des grands clients internationaux qui sont déjà nos partenaires depuis deux décennies pour certains, mais également continuer notre avancée dans des marchés plus mûrs comme dans les pays du Benelux, où les entités financières sont disposées à investir dans les nouvelles technologies pour réellement parvenir, au travers de la numérisation, à se projeter pour relever les défis à l’horizon 2020. Les banques privées du Luxembourg sont en pleine métamorphose numérique et nous tenons à faire partie de ce paysage en mutation. En outre, comme je l’ai indiqué auparavant, notre département de recherche et développement travaille sur les dernières technologies et les dernières tendances du secteur. Notre participation aux technologies innovantes est et restera l’un des objectifs annuels de notre société afin d’assurer la croissance de nos solutions numériques robustes et qui reposeront sur l’intelligence artificielle, les blockchains et toute autre nouvelle technologie susceptible d’être utile et pouvant être mise à la disposition de nos clients. Pour le moyen terme, le «machine learning» ou «apprentissage machine» est devenu l’un des piliers de notre groupe, sur lequel nous travaillons au sein de notre département de recherche et développement. L’évolution de nos solutions de Robo advisors est, à cet égard, significative.

 

TechRules Benelux:
Belgique : 00 32 476 95 98 75
Luxembourg : 00 352 20 60 7777
sbroun@techrules.com
www.techrules.com

Would you like to know
more about APIs?

Download our whitepaper to learn more

Download PDF

TechRules and user experience: the importance of technology and data analysis

Begoña Rubio, Global Business Development & Marketing Director of TechRules, has participated as an expert speaker in the digital meeting “Interconnected channels, agility and flexibility, keys to offering a fluid and personalized customer experience ” organized by Dir & Ge.   A very relevant presentation in these times of constant change in which digital transformation […]

TechRules and Mediafin: “Rallye Boursier” is coming back, the gamification solution to boost the financial market

TechRules together with Mediafin, the main Financial media in Benelux, are launching the 4th edition of ‘Rallye Boursier’, the interactive game that seeks to support and train all kinds of independent investors.   The Belgian Financial daily L’Echo and De Tijd collaborate in this fourth edition of the game in which both expert and novice […]